Evolution de ma tête dans mes dessins

2008

En 2008, j’ai commencé à me dessiner pour illustrer ma vie. Au début, je me suis représentée avec des cheveux courts et des lunettes rondes. Mes cheveux étaient effectivement courts à l’époque mais je n’ai jamais eu de lunettes rondes : j’avais optée pour dessiner des lunettes de cette forme car cela me semblait plus facile à faire.

2009

Lunettes toujours rondes et ma coupe de cheveux n’a pas changé. Par contre, suite la à remarque de mon père, j’ai décidée de me rajouter un peu de poitrine de temps en temps, comme sur la seconde case.

Il n’avait pas tort sur un point : sans aucun attribut et sans connaitre la langue française (il ne parlait pas français), pas évident de savoir si le personnage représenté est une femme ou un homme. Mais du coup, j’ai réalisé que le personnage censé me ressembler ne me ressemblait pas du tout.

2010

Je laisse tomber mes lunettes rondes pour des lunettes rectangulaires. Elles sont plus réalistes.

2012

Mes cheveux sont devenus bien long et le personnage me ressemble beaucoup plus : mes parents me reconnaissent enfin sur les images.

Je change également de technique  : je laisse de côté les stylos et feutres pour faire uniquement du numérique. 

2014

Je crois que ce dessin est l’un des derniers à être posté sur mon ancien blog.

2016

En 2016, avec la naissance de mon fils, je mets temporairement de côté le numérique et reprends mon stylo pour illustrer ma vie.

Les méthodes traditionnelles sont mois énergivores 🙂

2020

Et voilà ma tête définitive. Mais sur ce livre, ce n’est pas vraiment moi : c’est un personnage nommée Keiko qui est très fortement inspirée de moi. Un peu comme une moi dans un monde parallèle.

Keiko apparait pour la première fois dans ma bande dessinée « Le début de la faim » qui relate la vie de jeunes parents.

Vous aimerez aussi...