Les artistes sur internet

Internet fait partie intégrante de notre vie et ne pas l’utiliser pour promouvoir son activité serait dommage. Je vais vous présenter ici tout ce que j’ai essayé et vous donner mes avis :

Ma page Instagram

– les réseaux sociaux

S’il y a une seule chose à avoir absolument, c’est un compte sur un réseau social. Pas besoin de savoir coder, pas besoin de grandes connaissances en informatique, les réseaux sociaux regroupent des milliers de personnes qui seront potentiellement intéressées par votre travail.

Pas besoin d’être sur tous les réseaux sociaux à la fois. Pour ma part, je suis sur Facebook et Instagram. J’ai constaté qu’Instagram était mieux pour les artistes qui font de l’art visuel car ce sont les images qui sont mises en avant. Mais le mieux est que vous choisissiez celui où vous vous sentez le plus à l’aise.

Le plus important est la régularité des posts mais aussi l’intégration des hashtags, qui permettent aux personnes de trouver des posts sur le thème similaire. Ce sont comme des mots-clés précédés du signe # et sans virgule ni espace. Par exemple, si vous faites des paysages en peinture acrylique, vous pouvez mettre entre autres : #peintureacrylique #tableauacrylique #peinture #tableau #acrylique #paysage. N’hésitez pas à mettre des hashtags aussi en anglais : #landscape #acrylicart #acrylicpainting … Le tout est de toucher le plus de monde possible.

– Faire un site internet et/ou blog

Je trouve qu’avoir un site internet est très important car cela vous permet de vous présenter vous-même. Je sais que faire un site internet n’est pas donné à tous mais il existe aujourd’hui de nombreux hébergeurs intègrant des outils de création sans codage comme WordPress ou Wix. Mais si cela vous rebute tout de même, pourquoi ne pas faire un blog ? Le tout est d’avoir un espace dédié sur internet. 

Mon site pour le Bien-être et l'Art

J’ai déjà rencontré des auteurs et illustrateurs qui considéraient que ce n’était pas leur travail de faire un site personnel mais que c’était à leur éditeur de faire leur publicité. Ils n’ont pas totalement tort car l’éditeur doit promouvoir les livres qu’ils éditent mais de là à faire de la publicité pour les auteurs, ce n’est pas leur travail, selon moi.

Et puis, personnellement, en tant que lecteur ou fan d’un artiste, j’aime voir leur site pour pouvoir suivre uniquement leurs activités et sorties. Un site personnel est donc un plus pour chaque artiste.

Ma boutique sur Facebook

– Vendre vous-même vos œuvres

Une fois que vous êtes bien visible sur internet, il est temps de vendre vos œuvres. Il existe plusieurs façons de le faire. 

La première est un site de e-commerce. Vous pouvez le faire vous-même avec WordPress ou Wix.

La seconde solution serait d’utiliser les sites déjà existants comme les sites de ventes dédiés aux objets fait-mains ou encore de mettre vos œuvres en enchère. 

Ces sites spécialisés prennent des pourcentages sur les ventes mais aussi, pour certains, des frais de gestions. Il faut donc voir ce qui vous conviendrait le mieux.

Et enfin, vous pouvez également vendre directement sur les réseaux sociaux.

Selon mon expérience, les gens achètent plus en présence physique que sur internet mais il est toujours intéressant de proposer ses œuvres en ventes partout, car cela vous donne une opportunité de vente.

– les galeries d’art virtuelles

Si vous faites de la peinture ou des dessins un peu plus classique, vous pouvez utiliser les services d’une galerie d’art virtuelle qui vendent ou louent vos œuvres. Bien que la galerie soit virtuelle (Singulart, ArtWork Circle…), elle reste une vraie galerie d’art et n’expose donc pas n’importe qui : il vous faudra postuler avec votre CV et portfolio. 

Comme toutes galeries, elles prennent un pourcentage sur les ventes mais vous aurez la possibilité de faire des expositions et de vendre vos œuvres durant divers évènements non virtuels.

– Les sites pour montrer et vendre des impressions sur papier et/ou toile

Si vous faites de l’art numérique ces genres de sites sont pour vous. Par contre, la rémunération est plutôt faible à moins que vous ayez beaucoup de fans car il y a de grandes chances que vous soyez noyé dans la masse.

Pour ma part, j’ai essayé Art majeur et Deviantart. L’avantage de Deviantart est qu’il est totalement gratuit et qu’il y ait énormément de monde qui possède un compte pour regarder les dessins. L’inconvénient est que beaucoup désirent des œuvres de fans de séries et sont en recherche de Fanarts. Si vous n’êtes pas dans l’univers manga et jeux-vidéos, il y a de grandes chances que vous passiez inaperçu.

Pour Art Majeur, il y a beaucoup de personnes mais la version gratuite ne permet de montrer qu’une petite variété d’œuvres. L’avantage est que vous pouvez également vendre vous-même vos œuvres physiques.

– Les sites de goodies

Il y a d’autres sites qui proposent des impressions sur d’autres supports que le papier : sac à mains, mugs, coques de téléphones, t-shirt… Parmi les sites les plus connus, j’ai essayé Redbuddle et Society6. Les deux sites se valent mais j’ai préféré Redbubble pour la facilité d’utilisation et le prix un peu plus abordable des produits.

Concernant les revenus, c’est comme les sites précédents, vous ne toucherez pas beaucoup sauf si vous avez des fans.

Pour résumer :

Internet est un bon moyen pour se faire connaître mais pour vendre, je vous conseille plutôt les méthodes classiques décrites dans mon précédant article : Exposer et montrer son art. Cependant, il est toujours utile de mettre ses œuvres sur internet et de notifier en description qu’elle est en vente avec, éventuellement, son prix de vente.

Vous aimerez aussi...